Actualités et primeurs

/Actualités et primeurs

World Parrot Refuge in Coombs is closed

World Parrot Refuge in Coombs is closed

 

A parrot during a recent visit to the World Parrot Refuge. - NEWS FILE PHOTO

A parrot during a recent visit to the World Parrot Refuge.

— Image Credit: NEWS FILE PHOTO

Eleven years to the week after the The World Parrot Refuge opened in Coombs it closed its doors Friday, maybe for the last time.

By |2019-01-05T12:56:32+00:00juillet 1st, 2016|Actualités et primeurs, News and scoops|0 Comments

Pétition : Statut juridique de l’animal de compagnie

Texte de la pétition
CONSIDÉRANT QUE, dans la province de Québec, l’animal de compagnie occupe une place de plus en plus importante dans notre société;

CONSIDÉRANT QUE le Code civil du Québec ne considère pas les animaux comme des êtres vivants mais comme des biens meubles capables de se mouvoir d’eux-mêmes;

CONSIDÉRANT QUE l’homme a une obligation morale de respecter toutes les créatures vivantes, et que l’on doit garder à l’esprit les liens particuliers existant entre l’homme et les animaux de compagnie;

CONSIDÉRANT QUE les animaux de compagnie vivent dans nos foyers, et ce faisant, contribuent à la qualité de vie de notre société;

CONSIDÉRANT QUE les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité éprouvant la faim, la douleur et la souffrance;

Nous, Québécoises, Québécois, demandons que le Code civil du Québec soit amendé afin que l’animal de compagnie ait un statut juridique qui reconnaît son droit à la vie.

Pour signer la pétition, consultez le lien suivant :
https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-3459/index.html

By |2019-01-21T01:03:37+00:00février 13th, 2013|Actualités et primeurs|0 Comments

Un sanctuaire pour perroquets ici au Québec

Le projet CO-ESP 

(Coopérative d’entraide à la survie des perroquets du Québec)

English version at the following link : https://www.perroquetsecours.com/CO_ESP_anglais.php

Perroquetsecours est partenaire de ce projet et nous l’appuyons !

 

La communauté aviaire du Québec est confrontée présentement à un important problème de surpopulation de perroquets, qui n’auront pas de place pour vivre, si leur propriétaire a un imprévu dans sa vie et pour plusieurs autres raisons.

Nous pouvons estimer, par l’évaluation de la fréquentation de quelques cliniques vétérinaires spécialisées, que cette population serait de plus de 6000 individus, toutes espèces confondues, qui se retrouveront sans foyer dans les prochaines années.

 

By |2019-01-21T01:04:10+00:00décembre 17th, 2012|Actualités et primeurs|0 Comments

Le Service de police de Québec et Perroquet Secours collaborent pour aider un propriétaire à récupérer son perroquet

Une enquête criminelle de plusieurs mois par le Service de police de la Ville de Québec, en collaboration avec Perroquet Secours, s’est soldée aujourd’hui par un heureux dénouement.  Alors que plus de 70 jours s’étaient écoulés depuis sa perte, la conure à joues vertes perdue dans le secteur de St-Sauveur a été saisie ce matin par la police et remis à sa propriétaire légitime. La petite Choupette a immédiatement reconnu les siens et sa maitresse était comblée du retour de son bébé.

By |2019-01-21T01:04:36+00:00juin 7th, 2012|Actualités et primeurs|0 Comments

Décès d’un des oiseaux volés à Perroquets en folie

Choc post-traumatique

Un perroquet se suicide après avoir été volé

Première publication 13 février 2012 à 16h39
 
Un perroquet se suicide après avoir été volé

 

Crédit photo : Archives
 
Par Stéphane Sinclair | Agence QMI
 

Les propriétaires du zoo Perroquets en folie sont en deuil puisque l’un des trois perroquets qui avaient été volés en novembre et retrouvés a dû être euthanasié jeudi dernier à la suite de blessures post-traumatiques.

Kiwi était en dépression et devait prendre des antidépresseurs depuis que ses propriétaires, Robert Papineau et Linda Hervieux, l’avaient retrouvé en décembre. Kiwi n’aurait pas supporté le stress du vol.

«Ce sont des animaux très émotifs, les perroquets, a expliqué Robert Papineau. On ne doit pas trop les stresser, sinon on court des risques. Kiwi s’est automutilé. Il n’avait presque plus de plumes sur lui. Il était au sang. Il va nous manquer.»

Le perroquet de 26 ans a subi plusieurs interventions chirurgicales, mais il souffrait trop pour pouvoir être maintenu en vie. L’animal tremblait même lorsque M. Papineau le prenait et le rassurait.

By |2019-01-21T01:05:02+00:00février 15th, 2012|Actualités et primeurs|1 Comment