Bingo08-2

La perruche ondulée

Qui ne connait pas la perruche ondulée? Son nom scientifique est Melopsittacus undulatus, dans lequel Melopsittacus vient du grec et signifie « perroquet mélodieux ». Originaire d’Australie, elle y a une très grande distribution géographique. La perruche ondulée est un petit oiseau nomade qui se déplace sur de longues distances afin de trouver de la nourriture et de l’eau. Elle mesure en moyenne 20 centimètres de long, pèse environ 35 grammes et peut vivre entre 7 et 10 ans, dépendant de son mode de vie.

En observant la couleur de la « cire » d’une perruche, on peut différencier le mâle de la femelle. La cire est la « plaque » située au-dessus du bec, là où sont les narines. Elle est rose violacé lorsque les perruches sont jeunes, mais au bout de quelques mois, la plupart du temps, celle des mâles devient bleue, et celle des femelles devient beige ou brune.

Dans leur milieu naturel, le ventre, les ailes et la poitrine de la perruche ondulée sont verts, tandis que la tête est jaune. Des zébrures noires qu’on nomme « ondulations » leur font des rayures dans le dos, le cou, la tête et les ailes. Cette espèce a été domestiquée il y a plus d’un siècle et, depuis, l’humain a fait des croisements pour obtenir des plumages plus spectaculaires. On retrouve de nos jours des perruches de toutes les couleurs. Leur plumage peut aller du blanc au jaune, en passant par les turquoises, les bleus et les violets. Ces oiseaux sont si populaires qu’il est rendu banal de les voir et parfois, certains oublient qu’ils font partie de la famille des perroquets et qu’ils ont les mêmes besoins que d’autres espèces plus rares. Pour vous aider à comprendre les besoins d’une perruche, voici ce à quoi ressemble une journée dans sa vie :

Les premiers rayons argentés du soleil commencent à peine à réchauffer les arbres que la perruche ondulée s’éveille et lance ses premiers cris de salutations. Une perruche ondulée peut dormir avec une dizaine de ses congénères sur la même branche; elles vivent en colonie, elles font presque tout en groupe. S’envoler à la recherche de nourriture avant qu’il ne fasse trop chaud est la première chose que notre perruche fait en se réveillant. L’Australie est un pays ensoleillé et dans les zones désertiques, les après-midi sont écrasants de chaleur. Elle part donc, avec sa colonie, chercher un endroit où elle pourra fouiller le sol en quête d’un déjeuner. Quelques heures plus tard, lorsque le soleil est trop chaud, la colonie s’abrite à l’ombre en attendant que l’après-midi passe. Là, sur les branches des arbres, c’est l’heure du toilettage en groupe, du mordillage de branches, des jeux et bien sûr, de la sieste. À la brunante, lorsque le soleil commence à baisser, la colonie se met à pousser des cris de rassemblement avant de parcourir le ciel vers un nouvel endroit pour se nourrir et s’abreuver. Enfin, les perruches ondulées retournent se percher pour la nuit dans un endroit où toute la colonie pourra dormir en paix…

Cela nous explique ce dont a besoin une perruche pour s’épanouir en captivité. Bien sûr, il lui faut de la nourriture, de l’eau fraîche et un endroit calme et sécuritaire pour se reposer. Mais, il est également essentiel qu’elle puisse voler chaque jour pour se dégourdir les ailes, qu’elle puisse s’occuper à la recherche de nourriture ou de gâteries et qu’elle puisse interagir avec la colonie. Les humains peuvent parfaitement remplacer la colonie s’ils y investissent le temps nécessaire. Par contre, adopter plusieurs perruches peut être nécessaire pour combler leur besoin d’interactions si l’on est souvent absent. Les pires ennemis, pour la santé mentale des oiseaux en captivité, sont l’ennui et la solitude. Ces deux monstres peuvent transformer une perruche en petite bête craintive qui n’est que l’ombre d’elle-même, une boule d’énergie, espiègle et étonnamment brillante. Saviez-vous que certaines d’entre elles peuvent parler? Vraiment, vous ne savez pas tout de la perruche ondulée…

Dominique Dubreuil

Administratrice et chargée de projet

Perroquetsecours 2015